Navigo

Advertisements

4 réflexions sur “

  1. Je suis d’accord sur le fait que notre société soit sexiste, d’ailleurs, je souscris plutôt au thème du blog, raison pour laquelle j’en suis à lire ce post.
    auEn plus je n’entends pas spécialement mes copines raconter des histoires dans ce genre non plus. Enfin si. J’ai une copine à qui il est arrivé deux trucs graves dans sa vie. Un dans l’enfance et un quand elle avait la petite vingtaine. C’est déjà trop. Mais en général les mecs se comportent bien avec mes copines dans l’intimité.
    En lisant l’histoire racontée plus haut voici ce que j’ai pensé. Oui le mec est un connard mais NON je ne pense pas que ce soit une tentative de viol. La fille s’est débarrassée de lui facilement quand même. De la à judiciariser le truc… J’avoue, je trouve ça trop. Je m’en veux de penser ça, mais c’est vraiment ce que je pense.
    Perso j’ai été agressée une fois. J’avais 20 ans. Par un dérangé dans la rue qui essayé de m’attraper. J’ai été très choquée mais j’ai continué à aller dans la rue. Oui le harcèlement de rue ça me saoule. Oui ça existe. Par contre OUI, perso j’aime bien quand un homme me fait un compliment élégant. C’est fort rare mais ça existe. Je suis d’accord que ce n’est pas normal cependant, je ne fais pas de compliments aux hommes moi. Il y a non symétrie, donc continuons le combat.
    Du côté des mecs du travail, j’ai des souvenirs d’une remarque lourde une fois mais je bosse dans un milieu fort féminin et je suis persuadée qu’il y a des relous partout donc ici aussi je rejoins le combat des meufs.
    Du côté des mecs « dans ma vie intime », c’est la que je suis perplexe.
    Il y a une fois quand j’avais 27 ans un mec qui m’a embrassée en soirée alors que j’étais pas prête (mais il ne faisait qu’avancer mes plans d’une heure donc j’ai accepté) puis, il a commencé à vouloir aller plus loin. Je me suis rendue compte que ça je ne voulais pas, j’ai dit stop, je l’ai repoussé physiquement et fin de l’histoire, il s’est éloigné. J’en suis restée très choquée du fait qu’il aie pu se comporter comme ça mais pas traumatisée non plus.
    Et dans l’intimité du lit, même avec des mecs d’un soir (et j’en ai eu beaucoup) j’ai JAMAIS eu de mauvaise expérience de ce point de vue. Jamais de mec qui refuse de mettre une capote (ça j’ai entendu des copines me raconter, moi jamais), jamais de mec qui insiste pour une fellation, et même quand j’ai envoyé des mecs, même d’un soir, balader une fois mutuellement déshabillés, parce que finalement non, j’avais pas envie, j’ai jamais vécu de situation d’insistance lourde.
    Enfin sur la question de « toutes les femmes se font harceler dans la rue blablabla » je dirais que « surtout les jolies femmes à l’air délicat se font harceler ». Alors, c’est horrible hein. Mais j’ai une pote avec une bonne carrure et un air déterminé, qui dit qu’elle ne se fait jamais draguer, jamais embêter. Alors je me dis qu’à force d’entendre que toutes les filles passent leur vie à se faire harceler, celles à qui ça n’arrive pas doivent se sentir anormales. Pourtant oui, clairement, les filles considéréés comme jolies se font considérablement plus embêter.

    Bref tout ce que je dis est par endroits horriblement sexiste, mais c’est ce que je ressens et j’avais envie de cracher le morceau. Parfois le combat féministe me semble être dans une exagération qui le dessert.

    1. Je vous remercie pour votre témoignage mais je trouve que votre commentaire n’est pas très clair, je ne saisis pas où vous voulez en venir. Sous plusieurs points, vous soulignez le fait que vous êtes consciente que les problèmes et violences sexistes existent et sont graves… mais votre conclusion soutient que le féminisme exagère ?
      Je ne vous suis pas trop.

      (Pour le harcèlement, encore une fois il y a des chiffres, c’est 100% des femmes selon le rapport du Haut Conseil à l’Egalité, sachant que le harcèlement n’est pas forcément de la « drague », ça peut aussi être une insulte, une remarque, etc.)

  2. Une partie de mon message a sauté.
    Celle située juste avant « en plus  » au début de ma tirade.
    Pourtant oui, en le lisant je me suis dit « encore des histoires de viol », j sais pas ça n’arrive pas tous les quatre matins non? Ou pas à tout le monde? Pas à moi en tous cas. C’est quoi le truc? Je choisis bien? Je suis plus tolérante? Je viens d’un milieu privilégié? Elles exagèrent les autres?

    1. Non, ça n’arrive pas à « toutes » les femmes, mais ça arrive à beaucoup de femmes (pour les agressions sexuelles le chiffre c’est 1 femme sur 5 il me semble ?). Peut-être que vous savez mettre en place certains réflexes qui vous permettent d’éviter les agresseurs, peut-être que vous vivez dans un milieu privilégié, peut-être que vous avez tout simplement de la chance, peut-être que (comme beaucoup de femmes) vous avez déjà été agressée sexuellement mais que vous n’auriez jamais pensé à nommer ça de cette façon… Mais le fait que les autres exagèrent me paraît être une explication bien peu probable, toutes les études vont au contraire dans le sens d’une tendance à ne pas dénoncer les viols quand ils arrivent. A mon avis on est plutôt dans la sous-estimation que dans la surestimation pour ce qui concerne les violences sexuelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s