Telle qu’elle

Il y a 4 ans jour pour jour, je postais un dessin sur Facebook : la jeune femme à droite de l’illustration de cet article. Ce matin quand je l’ai vue apparaître dans mon fil des « Souvenirs Facebook » j’ai été impressionnée (choquée ?) par sa silhouette : très grande, maigre à l’extrême, portant de hautes chaussures, taille de guêpe…

représentation

Je crois qu’à l’époque déjà je cherchais « mon personnage », j’avais envie de dessiner des femmes qui me ressembleraient un petit peu. Mais dans les BD que je lisais alors, dans les magazines que je feuilletais, dans les banques d’images sur Internet… il n’y en avait pas beaucoup, des petites meufs avec un ventre rond et de grosses cuisses.

Aujourd’hui je suis soulagée d’avoir trouvé une façon de dessiner qui ne me déforme pas tant. Et si vous dessinez je vous souhaite sincèrement de ne pas avoir peur de vous représenter telle que vous êtes… aucun doute que vos lectrices s’y reconnaîtront d’une manière ou d’une autre et qu’elles s’y trouveront très jolies !

9 réflexions sur “Telle qu’elle

  1. Tu n’as pas à avoir peur de te représenter telle que tu es! C’est comme ça que l’on t’aime. Bravo pour cette évolution dans ton dessin.

  2. C’est rigolo de voir l’évolution autant technique qu’en maturité ^^
    Ton nouvel avatar (si je puis dire) est beaucoup plus vivant c’est plus agréable à regarder ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s