Veni Vidi Veggie – L’appel à la nature

vvv-nature-sum3

Advertisements

9 réflexions sur “Veni Vidi Veggie – L’appel à la nature

  1. Ben c’est aussi qu’en plus d’être des animaux, on est des humains qui avons, contrairement à la plupart des autres animaux, la faculté de choisir de faire preuve d’humanité » en épargnant des êtres sensibles. Par ailleurs, être « omnivore » ne veut pas dire que nous « devons » manger de tout, mais que nous le pouvons (afin d’assurer notre survie dans toutes les conditions), ce qui n’est pas pareil. Bref, sans entrer dans un sophisme naturaliste, la nature est quand même bien faite 😛

    1. Bonjour, bonsoir !

      Un article drôle et rafraîchissant, moi qui pensais venir sur ce blog pour le féminisme, j’y trouve aussi la cause animale, comme les choses sont bien faites 😮

      Par contre ce n’est pas très gentil pour Diane :/
      Les grecs antiques et leurs voisins n’avaient pas vraiment d’options végétaliennes, à notre époque nous avons tellement d’espèces végétales différentes à notre disposition, du céleri au soja en passant par la pastèque, la patate et la tomate (absentes d’Europe jusqu’à très tard) que c’en est presque indécent. Et surtout que c’en est presque de la paresse intellectuelle que d’être carnivore (une fois qu’on a connaissance de la souffrance animale et de l’impact écologique et économique qu’a un seul steak, évidemment).
      Ensuite, Diane est une déesse, elle boit de l’ambroisie pour se sustenter, au lieu de se goinfrer de bidoche, et puis tirer sur une biche qui a des chances d’être une nymphe, ce serait dommage de la part de leur maîtresse 😦

      Bon j’avoue c’est un peu du troll :3 mais je n’aime pas les anachronismes parce que les carnistes se servent de cet argument : « Nan mais nos ancêtres ils mangeaient de la viande donc moi aussi. »

      Aussi loin que je me souvienne, les histoires où elle décoche ses traits, ce sont sur des humains, des dieux et autres êtres mythologiques… bon c’est pas cool non plus, mais c’est rarement gratuit 🙂

      Bravo pour ta planche, tu dessines bien 🙂

      ps: je n’ai pas comprit si tu étais végétalienne ou végétarienne d’ailleurs, en anglais c’est le même mot et du coup les français et anglais les utilisent à tord et à travers, ça me perd u_u

      1. Bonjour Noémie ! Merci pour ce commentaire et je plaide coupable pour Diane ! Je ne me suis pas vraiment renseignée, ça faisait longtemps que je n’avais pas dessiné un Veni Vidi Veggie et j’avais envie d’aller vite – ça fait souvent faire des bêtises. Moi non plus je n’aime pas trop les anachronismes ! Je ne promets pas que je vais refaire la planche mais en tout cas je te remercie pour ton commentaire. Tu as bien fait de remettre les choses au clair 😉

        PS – je suis végétarienne à tendance végétalienne, je fais parfois des exceptions sur le végétalisme quand je suis chez des amis par exemple… Je suis encore en transition.

  2. Se pose aussi la question de l’énorme impact environnemental de la production de céréales à l’échelle de la planète. Ah mais ça on n’en parle nulle part… (Accaparement des terres, exode rural, érosion des sols, développement des pesticides et OGM, nombre problèmes de santé (les céréales n’étant pas un aliment bénin), etc.)
    L’éthique écologiste devrait donc nous faire nous poser la question : ne devrait-on bannir aussi de manger des céréales ?
    Et, si on va par là, quel serait alors le mot, comme il existe le mot « végétarien », mais pour un humain non consommateur de céréales par éthique (qu’il consomme ou non de la viande (qui n’aurait pas été nourrie de céréales, bien sûr !! Car c’est bien cet élevage-là qui est le pire pour la planète.)) ?
    Bisous, bisous…

  3. Je ne suis pas végétarienne*, mais j’ai apprécié la réflexion nature – contre-nature : effectivement quelle question vide et sans importance. Plus on avance en compréhension plus on comprend que tout est relations, co-évolutions, influences récyproques… Rien n’arrive d’emblée, ou a une « nature » intrinseque, en fait. (mon avis). Porter un regard critique sur nos choix de vies, ça c’est important.

    *Je n’achete pas de viande non plus.

  4. Juste pour te dire merci parce que cette planche a été mon déclic… je m’accrochais à cet argument de la nature, pour rester omni alors que le végétarisme m’intéresse, surtout pour des raisons écolos, depuis des années… j’en etais à me dire « si les vegeta*iens ont besoins de substituts carnés, c’est bien parce que c’est dans notre nature de manger de la viande. »
    -> comme si je ne mangeais que des « choses naturelles » en etant omni…
    Bref je l’ai lu un jeudi, en 48h, j’ai compilé plein de sources d’infos differentes et depuis, je ne mange plus de viande, ni poisson et je limite les oeufs et les produits laitiers au max. Bientôt 2 mois !

    Alors qu’à la base, je venais pour tes dessins féministes ; -)

  5. Je suis ravie de voir que nous n’avons pas que le féminisme en commun, mais aussi le végétarisme ! Je suis également à tendance végétalienne, ma faiblesse étant le fromage, au resto ou chez des amis, essentiellement…
    L’avenir de notre planète et l’éveil des consciences passent par la case VG, plus on sera nombreux à en parler, mieux ça sera… et tu le fais, toi, avec un joli coup de crayon !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s